Lundis musicaux 2018:

 

du 2 juillet au 27 Août

 

Si le festival camarétois se nomme « Les Lundis Musicaux », ce n’est pas le fruit du hasard. En effet, lorsque Ute Marty, fondatrice, a eu l’idée d’organiser une telle manifestation, c’est très spontanément que le lundi a été choisi afin de ne pas concurrencer le cinéma Rocamadour qui, à l’époque, était patronal et faisait « relâche » ce jour-là. C’était en 1971. Puis des concerts autour de l’orgue de l’église Saint-Rémy ont été organisés : le festival pouvait naître. Il prendra très rapidement les dimensions séduisantes qu’on lui connaît aujourd’hui.

 

Depuis toutes ces années, tous les concerts organisés tiennent essentiellement leur succès grâce à la rigueur des musiciens qui interviennent et à une programmation de qualité. Notre objectif reste de proposer un programme éclectique s'adressant à des mélomanes avertis mais également à un public plus néophyte. Nous faisons un effort tout particulier pour sensibiliser les jeunes à la musique, notamment en intervenant dans les écoles de Camaret. Les dernieres années  n'ont pas dérogé à la règle.

 

Depuis 2000 les lundis musicaux sont en partenariat avec le prestigieux concours international de piano de Brest, dirigé par le pianiste uruguayen Carlos Cebro et organisé par l'association "d'une musique à l'autre" dont Carole Labbey  est la présidente. Le lauréat de ce concours se voit décerner le 1er prix Chopin de la ville de Brest. En Cette année 2016, c'est le sino-suédois viktor yuandong Mattsson qui a décroché ce prix et il sera l'invité du festival camarétois pour un récital de piano, comme il est de coutume depuis toutes ces années.

 

L'équipe du Festival propose une programmation variée et de qualité, à la chapelle Notre Dame de Rocamadour, ou à l'Eglise

Saint-Rémy, tous les lundis soir  à 21h00 en juillet et en août.

 

Contrairement aux années précédentes, en 2018 il n'y aura pas d'intermède musical à 18 heures.

 

Pour un premier aperçu du programme 2018, aller dans la rubrique Actualités.